TRAVAUX D'AMELIORATION ENERGETIQUE : COMMENT PROFITER DE L'ECO PTZ ?

TRAVAUX D'AMELIORATION ENERGETIQUE : COMMENT PROFITER DE L'ECO PTZ ?

Une meilleure isolation des murs et des fenêtres, un chauffage plus performant et plus économe… autant de travaux qui peuvent vous permettre d'accroitre la performance énergétique de votre résidence principale. Non seulement vous augmentez ainsi la valeur de votre patrimoine, mais en plus vous réduisez votre facture d'énergie tout en bénéficiant d'un plus grand confort de vie. Comment faciliter le financement de tous ces travaux d'amélioration énergétique ? L'état vous propose un dispositif avantageux : l'éco Prêt à Taux Zéro. Voici un petit tour d'horizon pour tout savoir de l'éco PTZ à la mode 2019...

Qu'est-ce que l'éco-prêt à taux zéro ?

Inauguré par le Grenelle de l'environnement, l'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) a pour ambition de faciliter la rénovation énergétique des logements.

Son principe est simple : il s'agit d'un prêt traditionnel que l'on souscrit dans une banque et dont les intérêts sont pris en charge par l'Etat. Ce prêt à taux d'intérêt nul va ainsi permettre aux propriétaires de financer leurs travaux d'économie d'énergie aux conditions les plus avantageuses.

L'Eco-PTZ s’adresse à tous les propriétaires, occupant ou bailleur, sans condition de ressources. Depuis 2014, le dispositif est également accessible aux copropriétaires.

Maison ou appartement, l'habitation doit être déclarée comme étant la résidence principale et doit avoir été construite depuis plus de 2 ans.

La loi des finances 2019 a prolongé l'accessibilité à l'Eco-PTZ jusqu'au 31 décembre 2021. Elle a également supprimé l'obligation de réaliser un bouquet de travaux en permettant aux propriétaires de réaliser un seul des travaux éligibles.

D'autres modifications ont été apportées, telle que l'extension de l'Eco-PTZ aux travaux d'isolation des bas planchers, la possibilité de souscrire un Eco-PTZ complémentaire dans un délai de 5 ans, et l'uniformisation de la durée d'emprunt à 15 ans.

Le montant que l’on peut obtenir et les travaux éligibles ?

Il est possible de bénéficier d'un prêt allant jusqu'à 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux. Si vous réalisez 2 travaux vous pourrez obtenir jusqu'à 20 000 € maximum. Le montant sera de 10 000 € si vous n’effectuez qu'un seul des travaux éligibles.

La durée maximale de remboursement de l’éco-prêt à taux zéro est fixée à 15 ans, mais elle peut être réduite à 3 ans, sur votre demande.

Les travaux que vous ferez réaliser devront appartenir à au moins l'une des catégories suivantes :

  • Isolation de la toiture
  • Isolation des murs donnant vers l’extérieur
  • Isolation des portes et des fenêtres.
  • Installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • Installation d’un chauffage à énergies renouvelables
  • Installation d’une production d’eau chaude sanitaire à énergies renouvelables.
  • Isolation des planchers bas (depuis le 1er juillet 2019)

De plus, L'Eco-prêt à taux zéro permet également de financer des travaux induits, comme par exemple le déplacement de radiateurs, le raccordement à la cheminée, ou encore la remise en état du plafond, le terrassement pour la mise en œuvre des échangeurs thermiques de sol pour les pompes à chaleur...

Enfin, si votre logement a été construit après le 1er janvier 1948, vous pouvez également financer une étude thermique par un bureau d’études afin de déterminer les travaux les plus susceptibles d'améliorer la performance énergétique globale de votre logement.

Pour retrouver la liste complète de tous les travaux éligibles, connectez-vous sur le site de l'ADEME (agence de l'environnement et de la maitrise d'énergie), sur wwww.ademe.fr

Des travaux réalisés par des entreprises RGE.

Depuis le 1er juillet 2014, vous devez faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) pour bénéficier de l'Eco-PTZ.

En effet, les entreprises ou les artisans qui réaliseront les travaux doivent avoir obtenu cette mention RGE afin que l'état accepte de prendre à sa charge les intérêts du prêt accordé.

Dès lors qu'elles sont agréées, les entreprises vous font remplir un formulaire « devis » qui budgètent les travaux à réaliser. Vous ferez ensuite parvenir ce document, accompagné des justificatifs, à l'établissement créditeur qui vous accorde l'éco-prêt.

Vous disposez alors de 3 ans pour effectuer vos travaux à partir de l’émission de l’offre de prêt. Dès que les travaux sont achevés, vous ferez parvenir à votre banque le formulaire type « facture » accompagné de toutes les factures justificatives des travaux réalisés.

Bon à savoir : il est également possible d’inclure l’Eco-PTZ dans l’offre globale de prêt lors de l’achat d’un bien ancien. Cette option vous offre l'avantage d’optimiser votre financement d’acquisition en anticipant sur les travaux d'amélioration énergétique à venir.