CREDIT IMMOBILIER : COMMENT ECONOMISER SUR VOTRE ASSURANCE EMPRUNTEUR ?

CREDIT IMMOBILIER : COMMENT ECONOMISER SUR VOTRE ASSURANCE EMPRUNTEUR ?

Quels que soient le montant de votre apport et la somme que vous empruntez, lorsque vous souscrivez un crédit immobilier vous devez choisir en parallèle une assurance emprunteur. Elle a pour but de vous protéger vous et votre famille mais également la banque qui finance votre acquisition immobilière. En cas de défaillance dans le paiement de vos mensualités d'emprunt, c'est l'assurance qui prendra le relais des remboursements à effectuer. Comment réaliser des économies sur la souscription de votre assurance emprunteur ? Sur ce poste, qui peut représenter jusqu'à 40% du coût global de votre emprunt, vous avez la possibilité de profiter de l'évolution des législations pour diminuer la facture. Suivez le guide avec La Résidence Immobilier...

Ajuster les garanties couvertes par votre assurance emprunteur

Vos conditions d'assurance emprunteur varient d'un établissement à l'autre et leur calcul tient compte de plusieurs paramètres tels que le montant de votre prêt immobilier, la durée de votre emprunt, le niveau des couvertures. D'autres éléments seront pris en compte, tel que votre âge, votre état de santé et votre situation professionnelle.

Sachez que votre assurance de prêt ne doit pas forcément inclure toutes les garanties contre les aléas de la vie. Il s’agit généralement de couvrir les risques principaux : décès, perte totale d’autonomie, invalidité permanente. Vous aurez donc la possibilité de moduler les couvertures facultatives selon votre situation.

Par exemple, pour l'achat d'une résidence principale ou secondaire, seront exigées les garanties obligatoires Assurance décès, Assurance perte totale et irréversible d’autonomie, Assurance invalidité permanente totale ou partielle, Assurance incapacité temporaire totale, mais l'assurance chômage ne sera pas forcément exigée.

Pour commencer, vous disposez d’une première source d’économies qui consiste à négocier les conditions de votre assurance groupe proposée par la banque qui finance votre prêt immobilier. Vous pourrez ainsi obtenir un tarif plus intéressant en fonction des garanties que vous aurez choisies.

Faire jouer la concurrence avec la délégation d'assurance

Depuis quelques années, les emprunteurs peuvent bénéficier de plusieurs améliorations législatives concernant l’assurance emprunteur.

Appliquée dès 2014, la loi Lagarde permet de ne plus souscrire obligatoirement l'assurance groupe proposée par la banque qui vous octroie votre crédit immobilier et de lui préférer le contrat d’assurance d’un autre établissement. Cette délégation d'assurance offre aux acquéreurs de réaliser d'importantes économies en faisant jouer la concurrence.

A garanties équivalentes, vous pourrez ainsi choisir une assurance emprunteur aux conditions tarifaires plus avantageuses. Une liberté qui vous offre de pouvoir économiser entre 1 000 € et 10 000 € par tranche de 100 000 € d’encours de prêt à réassurer, selon l’âge de l’assuré et la durée du prêt.

N'hésitez pas à demander un maximum de devis ou à vous adjoindre les services d'un courtier en assurances qui pourra vous conseiller de manière personnalisée.

Réajuster ses conditions d'assurance chaque année.

Durant la première année de votre contrat d'assurance, la loi Hamon vous permet de changer d'assurance emprunteur à tout moment. De plus, depuis le 1er janvier 2018, l'amendement Bourquin vous offre de pouvoir résilier votre contrat d'assurance chaque année à la date anniversaire de la signature de votre prêt.

Pour les emprunteurs, cette liberté donne l'occasion de réaliser d'importantes économies. Par exemple : vous pouvez en profiter pour rechercher des taux d'assurance plus attractifs auprès d'un assureur concurrent. Vous avez également la possibilité d’ajuster votre couverture et vos garanties à votre situation du moment.

Autre cas de figure dont vous pouvez bénéficier. Si vous avez arrêté de fumer dans l’année, vous pourrez obtenir une meilleure garantie à moindre coût, lors de la souscription de votre prochain contrat d’assurance emprunteur.

De même, vous aurez la possibilité de faire réviser certaines exclusions telles que la pratique de sports à risques, si vous avez arrêté de pratiquer ces disciplines dans l'année écoulée.

Modifier la quotité de votre assurance emprunteur

La quotité d’assurance correspond à la répartition de la couverture proposée par l’assureur entre les emprunteurs.

Pour un emprunteur unique, la quotité exigée sera de 100% mais lorsque vous empruntez à deux, vous pouvez choisir une répartition différente selon la situation.

Par exemple, si vous achetez une résidence secondaire avec votre conjoint, vous pourrez décider d'une quotité de 50% sur chacun des emprunteurs. En modulant cette répartition, il vous est possible également de réaliser des économies.

Sachez cependant, qu'il est recommandé de choisir une quotité de 100% pour chaque emprunteur lorsque vous achetez votre résidence principale. En cas de coup dur, cette répartition vous assure un maximum de sécurité.

Bon à savoir : dans le cadre de la loi Bourquin, pour résilier votre assurance emprunteur, il vous suffit d'envoyer un courrier recommandé à votre compagnie d'assurance, 2 mois avant la date d'échéance de votre contrat. Dans cette communication avec accusé de réception, vous transmettrez les informations à propos de votre crédit immobilier ainsi que l'attestation du nouveau contrat d'assurance choisi par anticipation.