INVESTIR POUR L'AVENIR : COMBIEN RAPPORTE UN BIEN ACHETÉ POUR ÊTRE LOUÉ ?

INVESTIR POUR L'AVENIR : COMBIEN RAPPORTE UN BIEN ACHETÉ POUR ÊTRE LOUÉ ?

En 2019, près d'une vente sur quatre concernait un bien acquis en vue d'être mis à la location. Les français aiment la pierre, et dans la période d'incertitude ouverte par la crise du Covid-19, cet engouement est appelé à se renforcer. Il faut dire que l'investissement locatif présente de multiples avantages. Un investissement sûr, une rentabilité élevée et garantie, la possibilité de bénéficier de réductions fiscales, le remboursement des crédits facilité par la perception des loyers... autant d'atouts qui permettent de se constituer un patrimoine solide tout en bénéficiant de revenus complémentaires. Pourquoi 94%* des investisseurs locatifs sont satisfaits de leur choix ? Combien rapporte un investissement dans un bien destiné à être louer ? Faisons le point avec La Résidence Immobilier...

Les bonnes raisons d'investir dans l'immobilier locatif en 2020.

D'après une étude récente du Crédit Foncier de France, l'investissement locatif reste le premier choix de placement pour les français. 68 % des personnes interrogées privilégient un investissement immobilier quand ils sont 16 % à opter pour un contrat d’assurance-vie, 10 % à choisir l’épargne sécurisée et 7 % à investir sur les marchés financiers.

Parmi les premiers avantages de l’acquisition d’un bien locatif, citons le fait qu'il s'agit d'un investissement peu risqué. La stabilité du marché immobilier assure le propriétaire de voir la valeur de son capital fructifier avec les années. De plus, les garanties locatives permettent de se prémunir contre les risques de loyers impayés et de contentieux.

Par ailleurs, c'est un investissement accessible au plus grand nombre. Pour calculer le montant du prêt, les banques envisagent en effet les futures recettes locatives. C'est un atout pour les revenus les plus modestes qui peuvent ainsi emprunter pour l’acquisition de leur bien, avec un apport minimal, et en diminuant le poids des remboursements grâce aux loyers perçus.

De plus, les avantages fiscaux sont très attractifs et optimisent la rentabilité de votre investissement. En effet, le gouvernement a mis en place des déductions d’impôts en contrepartie d’un engagement de location.

Selon le type de biens achetés (immobilier neuf ou ancien, résidence de services, monuments historiques...), vous pouvez ainsi bénéficier de différents dispositifs de défiscalisation, telle que la loi Pinel, la loi Malraux ou le Denormandie, par exemple. Sous réserve de respecter certaines conditions, comme le plafonnement des loyers, vous avez la possibilité d’amortir au fil des années une grande part du montant de l'achat de votre bien.

D'autant que lorsque l'on achète à crédit, il est possible de déduire les intérêts d’emprunt de ses revenus locatifs et donc d’optimiser encore plus la rentabilité de l’opération.

L'investissement locatif constitue donc une option particulièrement avantageuse pour étoffer son patrimoine familial. Lorsque la période d'engagement locatif est passée, une fois le dispositif de défiscalisation terminé et le crédit remboursé, le logement peut également servir de résidence principale ou secondaire, avant d'être transmis à ses héritiers.

Combien rapporte un investissement dans un bien mis à la location ?

La Commission Des Comptes du Logement a récemment réalisé une étude instructive sur ce que rapportent à leur propriétaires les biens mis à la location. En moyenne, le montant s'élève à 3.398 euros chaque année.

Pour obtenir ce chiffre la méthode de calcul a été simple. Les statisticiens ont d'abord additionné l'ensemble des loyers perçus en 2018 par les bailleurs, soit près de 50 milliards d'euros. De ce montant a ensuite été déduit le total des dépenses des bailleurs : impôts et taxes, frais d'entretien, petits travaux, honoraires de syndic, crédits sur les emprunts et d'autres dépenses tels que les frais de baux, frais de gestion, primes d’assurances. Ce calcul a permis d'obtenir un bénéfice net total de 25 milliards d’euros pour l'ensemble des bailleurs.

La rentabilité d'un bien à la location a donc été triplé en 35 ans. Ramené à euros constants, à cette époque, une location ne rapportait que 1.134 euros.

Il faut naturellement nuancer les résultats obtenus en prenant en compte le remboursement des emprunts bancaires. Cependant pour un investisseur locatif, une grande part, et parfois la totalité de son emprunt, est financé par les revenus locatifs et les avantages fiscaux.

Bon à savoir : pour réussir son investissement et se garantir une rentabilité importante, il faut veiller à l'attractivité de son bien pour les futurs locataires. L'emplacement est crucial, avec notamment la proximité des écoles, universités et commerces, l'accès aux transports... Certaines villes, certains types de biens et certains quartiers sont à privilégier. Vos conseillers La Résidence sauront vous guider et vous orienter au mieux de vos intérêts.