UN PORTRAIT DE LA FRANCE DES PROPRIETAIRES

UN PORTRAIT DE LA FRANCE DES PROPRIETAIRES

Publiée à la fin de l'année 2016, une étude du crédit foncier sur le logement en France et en Europe dresse un portrait instructif de la situation immobilière des ménages français. Sont-ils propriétaires ou locataires ? Ont-ils un emprunt immobilier ? De quel budget disposent-ils en moyenne pour se loger ? Voici quelques éléments de réponse pour vous informer...

2 ménages sur trois sont propriétaires de leur logement en France

L'étude du crédit foncier révèle que près de 65 % des ménages de l'hexagone sont propriétaires. Une moyenne inférieure au taux que l'on observe en Europe où près de 70% sont propriétaires d'un logement. Quelle surface moyenne achètent les français ? Elle s'établit aux environs de 102 mètres carrés en moyenne.

Par ailleurs, les français s'endettent en moyenne sur 19 ans lorsqu'ils souhaitent acheter. Une durée d'emprunt inférieure à celle des allemands (25 ans), des portugais (29 ans) ou des hollandais (30 ans). On relève également que les taux de crédit immobilier en France sont les plus avantageux, en moyenne 2% contre 2,9% aux Pays Bas, pour exemple.

La moyenne d’âge des propriétaires s'établit aux alentours de 52 ans. 40% des propriétaires étant âgés de plus de 60 ans, suivis par les 35-49 ans qui représentent 30 % des propriétaires et les 50-59 ans qui constituent quant à eux 16 % des ménages possédant un logement. 10 % des propriétaires ont entre 25 et 34 ans et 4 %, entre 18 et 24 ans. La moyenne d’âge d’achat d’un premier bien immobilier s'établissant aux alentours de 31 ans.

Les Français dépensent près d'un cinquième de leurs revenus pour se loger

En moyenne, un ménage dépense 18,3 % de ses revenus pour son logement. Un montant qui se partage entre le remboursement du crédit et les dépenses diverses liées à la propriété ou tout simplement pour le loyer quand ils sont locataires. Les Hollandais et les Allemands dépensent bien plus avec près de 33 % de leurs revenus consacrés à leur logement. En revanche, les italiens dépensent moins. Près de 50% d'entre eux ont terminé de payer leur crédit, quand près de 90% des français propriétaires doivent encore assumer des charges de remboursement.

A Noter : En ce qui concerne les professionnels de l'immobilier, ils sont près de 80% à être optimistes pour les 12 prochains mois. Malgré la légère hausse du crédit et les incertitudes nées du nouveau gouvernement, les acteurs de l'immobilier considèrent que les français vont continuer à acheter dans un marché toujours très attractif, avec des niveaux d'emprunt qui restent très avantageux et des dispositifs publics de soutien toujours en place. C’est particulièrement vrai dans l’Ouest de la France où les professionnels sont les plus optimistes : 88 % dans le Sud-Ouest et 85 % dans le Nord-Ouest contre 75% dans le Sud-Est et la région du Nord-Est.