JARDIN : LES BONNES PRATIQUES DE LA RENTRÉE !

JARDIN : LES BONNES PRATIQUES DE LA RENTRÉE !

Après les vacances, les petits retrouvent le chemin de l'école et les grands celui du travail. Retroussez vos manches : Il y a aussi fort à faire pour redonner toute son éclat à votre jardin. Le mois de septembre est une étape importante quand vous avez la chance de posséder une pelouse, un verger, des parterres fleuris, de jolies haies et un savoureux potager. La nature vous appelle ! Voici un petit tour d'horizon des activités au programme de votre rentrée.

La Pelouse

Avec les grosses chaleurs de l'été, votre gazon a souffert. Il va falloir s'en occuper pour lui redonner toute sa vigueur.

Votre pelouse a soif et elle s'est desséchée. Vous l'arroserez soir et matin en pluie fine. Puis vous la tondrez avec deux passages successifs si l'herbe est trop haute.

Pendant votre absence, les taupes ont pu s'installer. Arasez les taupinières au râteau. Les mauvaises herbes ont elles aussi pris leur quartier ? Veillez à les retirer sans oublier leurs racines.

Vous pourrez ensuite régénérer votre pelouse en scarifiant toute la surface. La scarification s'effectue 2 fois par an. Elle permet de lacérer le sol et de supprimer les mousses et le feutrage qui limitent les échanges d'eau, d'air et de nutriments.

Épandez ensuite un peu de terreau et, si c'est nécessaire, semez de nouvelles graines pour retrouver un tapis dense de verdure.

Les haies

La taille des haies est une autre activité au programme de la rentrée. Vous devrez non seulement tailler les arbustes qui ont poussé pendant l'été mais aussi tailler vos haies pour qu'elles retrouvent leur forme avant l'hiver.

La taille permet d'entretenir vos haies au fil des années, afin qu'elles gardent une bonne épaisseur et qu'elle se développent de façon optimale.

Pour donner de la lumière à l'ensemble des arbustes qui composent votre haie, vous veillerez à ce que la base soit plus large que la cime.

Si vos haies dépassent les 5 mètres de hauteur, vous pourrez utiliser un taille-haie électrique ou thermique afin d'améliorer votre confort. Un coupe branches sera peut-être également nécessaire pour les plus grosses branches. Pour les haies basses, vous serez plus précis en utilisant une cisaille.

Un dernier conseil : si vous avez des haies fleuries, attendez la fin de la floraison pour vous en occuper.

Les fleurs

Dès votre retour, il faut entamer le nettoyage des fleurs et des rosiers. Retirez les fleurs fanées et les feuilles atteintes de maladie afin de ne pas contaminer le reste de la plante. Pour les rosiers, vous pourrez ajouter un peu de purin de prêle afin de leur redonner un coup de fouet.

Taillez tout ce qui est abîmé, desséché, malade ou bien taché. Utilisez votre sécateur pour supprimer les fleurs fanées et raccourcir les tiges dégarnies. Étêtez, puis tuteurez les plantes affaiblies tels que les bleuets. Les vivaces qui n'ont plus de fleurs peuvent être retirées après avoir été coupées à ras.

Relancez la floraison des bulbes tels que les dahlias et bégonias. Leur floraison peut rester généreuse jusqu'aux premiers frimas mais elles doivent être nettoyées pour ne pas étouffer.

Vos fleurs ont besoin d'espace et de lumière. Pensez à bien griffer le sol autour des touffes pour leur accorder la place nécessaire à leur bon développement.

C'est le moment aussi de planter de nouvelles essences de fleurs et de bouturer vos anciennes plantes.

Le verger

Au verger, la rentrée est synonyme de greffes et de boutures. Elle annonce aussi le temps de préparer l'avenir et de planter vos plantations d'arbustes fruitiers.

Enlevez les sacs qui protègent les fruits, greffez en écusson à œil dormant ou en demi-fente les cerisiers, en incrustation ou en demi-fente les pruniers et en écusson les pêchers et les oliviers.

Terminez les récoltes de fruits existants. Les raisins, prunes, pommes et poires sont à disposition pour illuminer votre automne.

Vous prendrez soin aussi de tailler vos arbres et arbustes dont les branches sont emmêlées. Pensez-y : les arbres fruitiers à noyau doivent se tailler en fin d'été et non au printemps pour éviter les maladies.

Avec le retour de vacances, vient aussi le temps de bouturer vos mûriers. Et si vous disposez de groseilliers et de cassissiers, la période est idéale pour les tailler afin de les aérer.

Le potager

Septembre est une étape de transition au potager. Vous commencerez par désherber et éclaircir les rangs avant d'aérer la terre. Après ce grand ménage, récoltez les derniers légumes d'été, puis plantez vos nouvelles variétés de légumes pour l'hiver avant de disposer votre engrais.

Préparez vos délicieuses soupes et salades de la saison à venir. Résistantes à l'humidité, les laitues sont à planter. De même que les épinards dont les variétés d'hiver peuvent être récoltées feuille à feuille dès le mois de novembre.

Plantez les scaroles, les choux de Milan et les frisées, les pissenlits et le thym. Semez votre mâche, à la volée ou en lignes espacées de 20 cm. Vous déposerez les graines à 2 cm de profondeur, avant de les recouvrir de terre puis de tasser avec le dos du râteau.

Les fèves se sèment de la mi-juillet à la mi-septembre pour être dégustées en automne. Les radis d'hiver tels que les "Rose d’hiver de Chine’ ou ‘Violet de Gournay’ sont également au programme de vos plantations.

N'oubliez pas non plus les carottes, le cerfeuil et les oignons blancs qui viendront égailler vos prochains menus.