CONFORT : COMMENT BIEN CHOISIR SES RADIATEURS ÉLECTRIQUES ?

CONFORT : COMMENT BIEN CHOISIR SES RADIATEURS ÉLECTRIQUES ?

Essentiel à votre qualité de vie, le système de chauffage de votre habitation doit être sélectionné avec attention. Fioul, gaz, bois, électricité… vous avez le choix entre plusieurs options plus ou moins pratiques et économiques. Ces dernières années, le chauffage électrique s'est imposé très généralement en raison des économies d’énergie qu'il permet. D'autant que les modèles ont bien évolué et que la dernière génération permet de consommer moins d’électricité en offrant un confort équivalent à celui du chauffage central. Comment choisir le chauffage électrique qui vous permettra de vivre douillettement sans faire monter la facture ? Panneaux rayonnant, radiateur infrarouge, chauffage radiant, radiateur accumulateur, radiateur à inertie fluide ou sèche, ... voici un petit guide pour vous permettre d’installer le chauffage électrique adapté à votre logement et à votre budget.

Les différents types de radiateurs électriques.

Les fabricants vous proposent un grand nombre de technologies pour vos radiateurs électriques. Pour chacune d'entre elles, les modes de chauffage diffèrent et les niveaux de performances énergétiques peuvent être très variables.

L'ancienne technologie des convecteurs électriques se voit peu à peu délaissée car elle est très énergivore et ses performances sont moindres. Elle est remplacée par de nouveaux équipements tels que les panneaux rayonnants, les radiateurs infrarouges, les radiateurs à bain d'huile, le radiateur accumulateur et la toute dernière génération des radiateurs à inertie, fluide ou sèche.

Offrant une installation simple et rapide, une qualité de chauffe élevée, de très bonnes performances thermiques et des consommations d'économies maitrisées, les radiateurs à inertie modernes ont tendance à se généraliser.

Les anciens convecteurs électriques chauffent rapidement mais leur chauffe est moins durable et peu homogène. Par ailleurs, ils présentent souvent l’inconvénient d’assécher l'air tout en consommant beaucoup d'électricité. Chauffage d'appoint, le radiateur soufflant peut être déplacé mais il est bruyant et énergivore. On le choisit généralement comme chauffage complémentaire.

Les radiateurs rayonnants offrent une bonne chauffe homogène, adaptée aux grandes surfaces, mais leur consommation électrique est assez importante. Silencieux, le radiateur infrarouge propose l'avantage de ne pas assécher l'air ambiant, en revanche il est souvent très coûteux à l'achat et très énergivore. Quant au radiateur à bain d'huile, il est mobile et peu gourmand en énergie mais sa chauffe est lente et il est assez encombrant et lourd.

Le radiateur électrique à accumulation offre de belles performances en consommation électrique mais dans la pratique, la chaleur stockée peut s'avérer trop faible lorsqu'il fait très froid ou au contraire, trop élevée, lorsque les journées d'hiver sont très ensoleillées.

Pour finir ce rapide tour comparatif, le radiateur à inertie permet de chauffer de façon homogène et durable de grandes surfaces, tout en préservant la qualité de l'air. Son coeur de chauffe permet de stocker la chaleur avant de la restituer progressivement, offrant ainsi un confort thermique peu gourmand en électricité.

Évaluer la surface de la pièce à chauffer.

L'un des premiers critères qui détermine le choix d'une solution de chauffage électrique économique, concerne le volume de la pièce à chauffer. Pour profiter d'un confort idéal et réaliser des économies sur votre facture, il vous faut en effet installer un radiateur électrique parfaitement dimensionné, avec la bonne puissance, qui permet de répondre à vos besoins quotidiens.

Soyez vigilants à cette étape, car un radiateur sous-dimensionné devra être allumé en permanence, avec une surconsommation d'électricité et le risque de ne pas restituer la chaleur souhaitée.

Commencez par mesurer le volume de votre pièce à chauffer, en multipliant la surface au sol par la hauteur sous plafond.

Pour information, lorsque la hauteur de plafond est de 2,5 mètres (hauteur standard) et que la pièce est bien isolée, on choisira généralement un chauffage électrique de puissance variant entre 70 et 100 W par m².

À retenir : si votre pièce présente une grande surface, vous aurez tout intérêt à préférer l'installation de deux chauffages de moyenne puissance plutôt qu'un seul modèle très puissant.

Comparer le coût à l'achat mais aussi la consommation électrique.

Qu'il s'agisse d'un chauffage d'appoint ou d'une solution de chauffage complète, vous choisirez également votre chauffage électrique en fonction de son prix à l'achat et de ses performances énergétiques.

Les radiateurs électriques les moins chers à l'achat sont les convecteurs électriques et les panneaux rayonnants. Si leur coût d'acquisition est faible, ils présentent en revanche l'inconvénient d'être souvent énergivores. Leur coût d'utilisation peut donc s'avérer élevé à la longue.

Dans certaines pièces, telle que la salle de bains, vous pouvez également réduire vos frais de départ, en choisissant des sèches-serviettes qui diffusent une chaleur sèche, assainissant l'air ambiant. Peu onéreux à l'achat, ils sont cependant assez gourmands en électricité.

Estimer la consommation électrique de votre radiateur est en effet essentiel pour choisir la solution la plus économique. Pour cela, vous étudierez également la puissance du radiateur électrique que vous sélectionnez.

Ce calcul de la puissance dont vous avez besoin se réalise en tenant compte à la fois du coefficient de déperdition du logement, de la température extérieure moyenne, et du volume de la pièce à chauffer.

Pour exemple, sous une hauteur de plafond normalisée de 2 mètres 50 :

  • Moins de 10 m2 : pas plus de 750 W.
  • De 10 à 15 m2 : 1 000 W.
  • De 15 à 20 m2 : 1 500 W.
  • De 20 à 30 m2 : 2 000 W.
  • De 30 à 60 m2 : 3 000 W.


N'oubliez pas : La consommation électrique du modèle choisi est toute aussi importante que son prix d'achat. Si vous voulez réaliser des économies, il vous faut considérer les dépenses qui seront occasionnées au cours de son utilisation.

Avec l'avantage de restituer la chaleur même lorsqu'il est éteint, le radiateur à inertie s'avère un modèle très économique. Vous aurez le choix entre un radiateur à inertie sèche, qui diffuse la chaleur grâce au matériau utilisé, et un radiateur à inertie liquide, dont la chaleur est restituée par un fluide incorporé dans la structure.

D'autres modèles, comme les radiateurs à accumulation, présentent un coût d'achat plus élevé, mais ils sont très économes à l'usage et ils offrent un grand confort thermique.

Les différentes options de pilotage des radiateurs électriques

Chaque modèle de radiateur peut vous offrir également une grande variété d'option pour leur pilotage et leur réglage. Ces options ne sont pas à sous-estimer car elles vous permettent d'optimiser votre consommation d'électricité.

Pour exemple, le thermostat, ou programmateur, intégré au radiateur n'est pas un détail. Il vous permet de contrôler les radiateurs et de les programmer de manière très précise. Bien que ces options présentent un surcout à l'achat, elles permettent de réaliser des économies d'énergie très appréciables.

Le thermostat offre également l'avantage d'une température régulière avec un confort intérieur optimisé. C'est lui qui va déclencher la mise en route ou l'arrêt de la diffusion de chaleur selon vos besoins. Se faisant, vous avez l'assurance de mieux maitriser votre consommation et votre budget.

Un affichage digital ou une télécommande vous permettra d'effectuer les réglages. L'avantage de la télécommande étant que vous pourrez effectuer ces opérations à distance, tranquillement installé sur votre canapé.

D'autres options sont également très appréciables pour réduire la facture d'électricité. Par exemple, la détection de présence, qui permet de mettre en route ou d'arrêter la diffusion de chaleur grâce à des capteurs sensibles aux mouvements dans la pièce. Citons aussi, la détection de fenêtre ouverte, qui déclenche automatiquement la mise en veille de l’appareil et qui le rallume dès que la fenêtre est ouverte ou fermée.

Enfin, les progrès de la domotique moderne, proposent également des modèles de radiateurs connectés qui peuvent se piloter par l'intermédiaire d'une tablette ou d'un smartphone.

Grâce à une application dédiée, vous pouvez ainsi à distance modifier les paramètres de votre chauffage selon les différents moments de la journée et l'occupation des lieux et aussi contrôler votre consommation. De retour de vacances, cette option vous permet par exemple d'arriver dans une demeure à la température idéale, en relançant le chauffage juste avant votre arrivée.