AUTOMNE 2019 : ACHETER UNE MAISON OU PLUTOT UN APPARTEMENT ?

AUTOMNE 2019 : ACHETER UNE MAISON OU PLUTOT UN APPARTEMENT ?

Vous en rêviez depuis longtemps et avec l'automne, vous êtes prêts à l'action : acheter votre résidence principale est maintenant à l'ordre du jour. Maison ou appartement comment vous décider ? La situation géographique de votre habitation, le prix de votre bien, le montant des charges, les critères de confort que vous envisagez... quels sont les critères qui orienteront votre choix ? Une maison avec un joli jardin et un environnement calme, un appartement disposant de toutes les facilités offertes par le centre-ville ? Voici quelques bons conseils à suivre...

Un choix guidé par vos goûts personnels et par votre emplacement.

Privilégier l'achat d'une maison ou celui d'un appartement est grandement lié à votre mode de vie.

Si vous rêvez de vivre en centre-ville, la plupart des biens proposés seront des appartements. Avoir un appartement en ville offre généralement l’opportunité de déplacements plus courts avec la proximité des services administratifs, des commerces, des écoles, et des centres de loisirs ou sportifs.

Cependant si 80% des français préfèrent habiter dans une maison, c'est aussi parce qu'ils profitent d’un environnement calme, d'un espace plus grand, d’un lieu de vie avec moins de promiscuité. Dans la plupart des cas, ces biens se situent en périphérie de la ville ou à la campagne. Des lieux où l’on peut apprécier la sérénité de vivre pleinement chez soi.

De plus, chaque étape de la vie s’accompagne de besoins particuliers. Ainsi, acheter un appartement de petite surface constitue souvent l'option privilégiée par les jeunes primo-accédants. Les retraités et les familles apprécient également ce genre de biens. Les premiers choisiront un immeuble équipé d'ascenseurs. Les parents, avec un ou plusieurs enfants, apprécieront quant à eux d’avoir le choix d’une grande variété de surfaces, du T1 au T5.

Cependant, les maisons sont souvent privilégiées par les familles, notamment pour la possibilité de savourer les joies d’un jardin et la douceur des beaux jours au grand air.

Une décision liée au montant de votre investissement.

Le coût d’acquisition de votre bien immobilier est l’un des premiers critères qui détermine votre choix entre une maison et un appartement.

Le prix au m² d'un appartement dépendra de sa surface, de l'état du logement et de son adresse. Vous aurez généralement moins de travaux à prévoir que dans une maison mais il faudra anticiper les charges de copropriété. Les droits de mutations et les frais annexes seront quant à eux calculés en pourcentage du montant de votre acquisition.

Pour une maison, la situation géographique de votre bien sera également d’une grande influence sur son prix. Si vous souhaitez acquérir un bien dans une grande ville ou à proximité, le montant sera plus élevé qu'en zone rurale, par exemple. La taille de votre bien, l'état du bâti, ses spécificités, la présence d'un terrain ou d'une piscine, autant de critères qui feront également varier le prix de votre acquisition.

Dans tous les cas, n'oubliez pas que le marché immobilier est complexe et qu'il évolue rapidement. Mieux vaut s'avoir bien s'entourer. Le prix des biens varie d'un quartier à l'autre et seuls les agents immobiliers spécialistes de votre zone d'implantation pourront vous conseiller au mieux.

Maison ou appartement : des frais d'entretien qui varient

Selon les statistiques de l’INSEE, les charges d’entretien annuelles s’élevaient en moyenne à 2 844 € pour une maison en 2012, contre 2 100 € pour un appartement.

Les coûts d'entretien sont donc généralement 60% plus élevés pour une maison. Frais de chauffage, réparations, et gros travaux, autant de dépenses qu'il vous faudra anticiper.

En devenant propriétaires de votre maison vous devrez assumer seul l'ensemble des charges qui sont généralement partagés par la copropriété lorsque vous achetez un appartement.

Dans tous les cas, le montant des charges de votre bien est un point à vérifier avant d’acheter. Vous consulterez par exemple la liste des dépenses votées par les copropriétaires avant d'acquérir votre appartement. De même le montant des impôts locaux sur votre commune d'habitation sera à vérifier.

Sachez cependant que si la maison coûte généralement plus chère à entretenir, votre assurance multirisques habitation ne sera pas forcément plus élevée que celle d'un appartement.

Une gestion collective ou une gestion individuelle ?

Le plus souvent, votre appartement est sous le régime la copropriété. Vous serez propriétaires des parties privatives et d'une fraction des parties communes dont la gestion et les frais sont partagés par l'ensemble des copropriétaires.

Vous devrez participer aux assemblées générales de copropriété. La gestion de votre bien se fera en dialoguant avec le syndic (la société en charge de votre immeuble) et un conseil syndical constitué de copropriétaires élus lors des assemblées générales.

Lorsque vous achetez une maison, vous serez au contraire seul propriétaire de votre bien et vous n'aurez de comptes à rendre à personne sous réserve de respecter les règles d'urbanisme de votre commune.

Cependant, si votre maison se situe dans un lotissement, vous pourrez également relever du statut de la copropriété, avec un cahier des charges et un règlement régissant la vie en commun.

Les atouts à la revente de votre bien immobilier

En devenant propriétaire de votre résidence principale, vous vous constituez un patrimoine immobilier dont la valeur doit augmenter avec le temps.

Sachez que les appartements se vendent généralement plus vite que les maisons. Les petites et les moyennes surfaces étant plus accessibles, elles trouvent souvent plus d'acquéreurs.

Pour faciliter la revente de votre bien, son emplacement sera crucial.

Dans la majorité des cas, votre maison présentera un prix plus élevé. Cependant, là encore, la situation géographique de votre bien influera sur la rapidité de revente. Il est à noter également qu'une maison disposant d'un bon diagnostic de performance énergétique trouvera plus rapidement ses acquéreurs.

Bon à savoir : pour ce qui est du financement de votre acquisition, les banques ne font pas de différence entre une maison et un appartement. Les conditions de votre emprunt seront les mêmes, en termes de taux ou de durée, quel que soit le type de bien dont vous serez bientôt propriétaire.