PRIMO ACCEDANTS : 3 BONS CONSEILS POUR ACHETER UN PREMIER LOGEMENT

PRIMO ACCEDANTS : 3 BONS CONSEILS POUR ACHETER UN PREMIER LOGEMENT

Vous rêvez d'être enfin chez vous et vous êtes prêts à vous lancer ? Parfait ! Pour réussir l'acquisition de votre premier bien immobilier, vous avez tout intérêt à vous poser les bonnes questions. Voici quelques bons conseils qui vous aideront à passer du côté des primo-accédants heureux !

Choisissez un emplacement judicieusement adapté

  Devinette : quel est le critère numéro un pour définir un bon achat immobilier ? Sa localisation ! Meilleur est l’emplacement et meilleur sera votre investissement. Vous devez étudier la situation géographique de votre futur bien avec une grande attention. Dans l'idéal, il sera proche des commerces, des écoles, des transports en commun et surtout proche de votre lieu de travail. Etre proche de votre lieu de travail ou pouvoir vous y rendre facilement par le réseau routier, les bus ou le train sera un critère prépondérant. La localisation de votre bien est souvent le facteur numéro 1 qui établit sa valeur. Dans certains lieux géographiques, vous verrez de gros écarts de prix entre deux bien situés à quelques centaines de mètres l'un de l'autre. Pour un logement identique, changer juste de rue et le prix peut être 10 à 20 % plus cher. Choisir les lieux les plus côtés, ou ceux qui sont en passe de le devenir, c’est s’assurer que votre bien immobilier conservera toujours une certaine valeur avec le temps, en plus de vous garantir un confort de vie qui répondra à vos attentes.

  Définir vos capacités d'investissement et profiter du nouveau PTZ 2016

  L'une des étapes importantes pour un premier achat immobilier, consiste à bien définir vos besoins à court et moyen terme et le budget que vous pouvez consacrer à votre acquisition. Pour cela, pensez à utiliser les nombreux outils de simulation d'emprunt que l'on trouve sur la toile internet. De plus, n'oubliez pas que si vous disposez d'un apport personnel votre investissement sera facilité. Vous aurez moins à emprunter et les conditions de votre crédit immobilier seront meilleures.

  Par ailleurs, sachez exploiter également les nouvelles dispositions du PTZ 2016 pour faciliter votre investissement. En effet, le nouveau prêt à Taux Zéro 2016 vous ouvre des perspectives attrayantes. Avec l'augmentation des plafonds de revenus, l'amélioration du prêt à taux zéro offre aujourd'hui à près de 85% de la population l'accès à cette aide au premier achat immobilier. La faculté de financer 40% de l'opération, contre 18 à 26% auparavant, et de renvoyer à plus tard (10 à 15 ans) le remboursement du PTZ sont également des atouts dont vous pouvez bénéficier. Le manque de moyens est souvent le premier obstacle qui se dresse devant les jeunes ménages qui souhaitent devenir propriétaire. Pour exemple, 30% des 1.991 personnes interrogées par IPSOS en janvier 2016 affirmaient renoncer à leur acquisition en raison de ressources financières trop limitées. Aujourd'hui, le PTZ 2016 est ouvert à plus de huit foyers sur dix. Profitez-en !

  Projetez-vous dans l’avenir et anticipez

  Faire un premier achat immobilier réussi demande de la réflexion et de l'anticipation. Projetez-vous dans l'avenir ! Le bien permet-t-il d'envisager un agrandissement futur ? Est-t-il possible d’aménager les combles ou le sous-sol ? Peut-on construire un second garage ? Autant de questions à se poser, en plus des traditionnelles interrogations sur la situation et l’état général du bien. Si vous envisagez d'agrandir votre maison ou votre appartement par la suite, vérifiez si le P.L.U. (Plan local d'urbanisme) ou le P.O.S. (Plan d'occupation des sols) de la commune permettent ces évolutions. Pour éviter les déceptions éventuelles, pensez à vous renseigner auprès de la mairie. Si votre commune d'installation souhaite conserver un style classique, il vous sera peut-être défendu d’installer des baies vitrées, un toit-terrasse ou des auvents visibles de la route. Pensez-y : après les vérifications de base (proximité des transports et des commerces, état général du bien, etc ... anticipez sur les éventuelles modifications à venir.